Angers, le 02 octobre 2017 : Norponin XO2, association naturelle de plantes riches en saponines, est un prémélange d’additifs qui contribue à la gestion du risque coccidien en alimentation animale. Un essai réalisé au Pérou a permis de confirmer ce bénéfice, même en cas d’infestation sévère ou d’inoculation per os de coccidies pathogènes vivantes.

Norponin XO2, de la Recherche au terrain

La gamme de produits Norponin® est le résultat de travaux scientifiques démarrés en 2008 dans le cadre d’un projet de recherche régional (« Saponines vs GES ») pour aboutir en 2013 sur une thèse CIFRE réalisée avec le SONAS (Université d’Angers).

La réalisation d’un inventaire bibliographique sur plus de 2 000 plantes décrites dans la littérature a permis de sélectionner une vingtaine de plantes présentant un intérêt potentiel en alimentation animale et créer ainsi la gamme Norponin, qui comprend différents produits secs ou liquides.

Les produits qui la composent contribuent à la réduction des émissions d’ammoniac et de méthane, à l’amélioration de la palatabilité de la ration et, dans le cas du Norponin XO2, à la gestion du risque de coccidiose.

Norponin XO2 : essai concluant au Pérou

Réalisé sur une période de 42 jours, l’essai a été conduit dans une ferme commerciale, sur des poulets de chair. Trois groupes de vingt-cinq poulets ont été ainsi constitués :

  1. Témoin négatif : ration standard sans anticoccidien
  2. Témoin positif: ration standard + anticoccidien
    • Jours 1-22 : clopidol 25%, à 500 g/T
    • Jours 23-42 : salinomycine 12%, à 600 g/T
  3. Groupe Norponin XO2 : Norponin XO2 à 250 g/T d’aliment, tout au long du cycle de vie

Au 14ème jour, les oiseaux ont été inoculés de coccidies pathogènes vivantes par ingestion per os
de Coccivac – D® (à 15 fois la dose normale).

Les résultats sont probants en termes d’indice de conversion, de scores de lésion et de réduction d’Eimeria sp. dans les fèces, comme le montrent les graphiques suivants :

 

                                

 

 

L’utilisation du produit permet également d’éviter les contraintes liées à certains anticoccidiens (résistance obligeant à des rotations, obligations de retrait avant l’abattage laissant les oiseaux vulnérables en fin de cycle).

Ces travaux ont fait l’objet d’un poster présenté lors du 5ème Symposium International de l’Association Francophone pour l’Enseignement et la Recherche en Pharmacognosie (AFERP) à Angers, du 17 au 19 juillet 2017.  Il a également été présenté lors du 65ème « International Congress and Annual Meeting of the Society for Medicinal Plant and Natural Product Research (GA) » qui se tenait à Bâle, en Suisse, du 3 au 4 septembre 2017.

Un travail de recherche permanent

Le travail sur les interactions des extraits de plantes avec la faune et le microbiote intestinal est un des axes majeurs de développement de Nor-Feed. L’entreprise a ainsi engagé un programme sur la coccidiose et la cryptosporidiose, soutenu par la Banque Publique d’Investissement.

Il permettra de caractériser plus finement les actifs de certaines plantes et de mieux comprendre leurs mécanismes d’action, pour apporter des innovations tant sur les produits que sur leurs recommandations d’utilisation.

 

À propos de Nor-Feed

Depuis 2003, Nor-Feed (www.norfeed.net) conçoit, produit et commercialise des extraits naturels de plantes pour la nutrition et la santé animale.

Focalisés sur une gamme courte, nous proposons des produits standardisés, documentés et efficients, dans une logique de développement durable.

Nor-Feed accompagne ses clients dans les domaines technique, marketing et réglementaire.